Pourquoi réaliser une étude de sol géotechnique?

Pourquoi réaliser une étude de sol géotechnique? 2018-01-07T17:36:38+00:00

  • L’étude géologique a pour objectif de prévenir tous les risques naturels qui pourraient déstabiliser l’ouvrage et ceux environnants.
  • C’est le type et le nombre d’investigation qui font sensiblement varier les prix d’une étude de sol.
  • Une étude géologique doit s’inscrire très en amont du projet.

Pourquoi réaliser une étude de sol géotechnique?

L’étude géologique analyse les caractéristiques d’un sol destiné à recevoir un bâtiment.

A quoi cela sert-il de faire réaliser une étude géotechnique?

L’étude géologique a pour objectif de prévenir tous les risques naturels (chute de bloc, glissement de terrain, inondation, sismicité, phénomène de retrait-gonflements des argiles, remontée de nappe phréatique, tassement excessif de sol compressible…) qui pourraient déstabiliser l’ouvrage et ceux environnants. Une grande partie de ce travail se concentre sur l’interaction entre le sol de fondation et la structure. L’étude doit se conclure par le dimensionnement d’ouvrages (fondation, protection) garantissant la stabilité du bâtiment à long terme.

Est ce vraiment important si je n’ai qu’un petit chantier, une villa par exemple ou une piscine?

Sur un projet de particulier, où le budget est serré, l’impact financier de nos préconisations est primordial. Ainsi, nos missions peuvent être menées dans une optique de dimensionnement économique (allégement des coûts : fondation, mur de soubassement, plancher bas…). Néanmoins, cela nécessite d’aller vers un niveau d’étude approfondie.

A quel moment dois-je penser à faire réaliser mon étude de sol?

Une étude géologique doit s’inscrire très en amont du projet.
L’étude géologique se décompose en missions dites géotechniques dont la norme NF P 94-500 de décembre 2012 définit clairement le contenu, la classification et l’enchaînement de celles-ci.
Dans la première phase appelé G1, on peut distinguer :
Un premier niveau (G1) qui permet de lever les grands ensembles géologiques d’une parcelle afin de zoner les différentes possibilités d’implantation et leurs problématiques géotechniques. Cette étape se réalise à l’acquisition de la parcelle.
Un deuxième niveau (G2 AVP), plus avancée et qui donne une première approche du type de fondation et des dimensions.A ce stade, l’implantation de l’ouvrage est déjà arrêtée et les plans de masses sont finalisés (type de construction, emprise au sol, nombre d’étage…)

Des niveaux plus avancé à définir au cas par cas. (G2 PRO/DCE, G3/4).

Est-ce que cette étude est obligatoire?

Non, elle ne l’est pas systématiquement. Cependant, lorsqu’elle n’est pas obligatoire, cette étude est vivement recommandée.

Votre architecte, assureur dommage ouvrage peut la réclamer.

Quels risques pour ceux qui choisissent de construire sans faire réaliser d’étude de sol au préalable?

Ils placent toute la responsabilité de la stabilité de l’ouvrage dans la société en charge des travaux. Cela peut être à double tranchant avec des travaux sur-sécuritaires générant des surcoûts. Dans d’autres cas, on voit des conceptions insuffisantes (absence de fondation, de chainage) engendrant des sinistres.

Combien coûte en moyenne une intervention pour étude? Existe-t-il des facteurs pouvant faire monter ou baisser le devis?

En moyenne, pour un projet d’habitation individuelle standard, on peut chiffrer une étude géotechnique phase G1 entre 1700 et 2400 € TTC.
Au préalable, je me permets de rappeler que nos missions ne sont pas de simples formalités administratives. La norme NF P 94-500 souligne : « L’expérience montre que tout investissement fait par le maître d’ouvrage en phase de conception pour la maîtrise des risques liés au site et aux sols est hautement rentable […]. » Logiquement, c’est le type et le nombre d’investigation qui font sensiblement varier les prix.

Contactez nous
X
- Entrez votre position -
- or -

COMMANDER VOTRE ÉTUDE DE SOL EN LIGNE Rejeter